Macky interpelé sur la dégradation de la Place de l’Obélisque…Gargotes, laveurs de voitures et vendeurs s’installent

Lettre ouverte du Mouvement Communautaire du Sénégal (Domou Gokh-bi),
A Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal
Sauvons notre mythique Monument de l’indépendance
(Place de l’Obélisque) devenu « Place de la Nation »

Nous vous écrivons cette lettre ouverte aujourd’hui avec un cœur éprouvé de douleur, Monsieur le président de la République ; parce que notre dignité a été violée, notre honneur amputé, notre fierté écorchée.

En effet, nous, Mouvement Communautaire du Sénégal « Domou Gokh Bi », avons été abasourdis sur ce que nous avons vu sur l’espace qui symbolise l’Indépendance de notre pays, très connu sous le nom de place de l’Obélisque. Nous avons constaté que certains secteurs d’activités commencent à y installer. Il s’agit, les gargotes, les Taxis, les laveurs de voitures, les vendeurs de café, etc. Aussi, la majeure partie des lampes ne fonctionnent plus, les ordures polluent l’atmosphère et chaque soir des jeunes sectionnent l’endroit en terrains de football.
Pendant ce temps, les partis politiques sénégalais ne se préoccupent que de leurs propres intérêts et oublient le socle sur lequel repose la République. Pire, la place est devenue le théâtre de manifestations le plus souvent anodines qui entachent les pages vierges de notre histoire démocratique. Son Excellence, en posant des actes forts sur la situation catastrophique et négligente de la place de notre nation, votre nom restera à jamais dans les anales de la commune.
Excellence Monsieur le Président, en suivant mieux notre réflexion et vous comprendrez notre affirmation. Le Président Abdoulaye WADE avait bien compris que chaque pays du monde se reconnait à travers ses symboles sacrés, ses places publiques, ses sites touristiques. Subséquemment, il avait créé le Monument de la Renaissance pour marquer son empreinte.
Aujourd’hui, l’espace le plus célèbre, le plus utilisé par les politiciens, la société civile, les acteurs culturels, les syndicalistes, les foires commerciales et les traditionnels défilés du 4 avril est la place de l’Obélisque. Donc il est choquant que cette place chère aux sénégalais soit négligée et laissée en rade.

Par ailleurs, nous avons bien noté que dès votre accession à la magistrature suprême, l’une des premières mesures que vous aviez prise a été la cérémonie des levées des couleurs tenue le premier lundi de chaque mois au palais de la République. Suivant cette initiative ; il nous semble plus judicieux que votre gouvernement vous accompagne afin de rénover la place mythique de la Nation.

Enfin, avec le concours des architectes patriotes, nous pouvons nous inspirer des modèles occidentaux comme les Champs Elysées de Paris en France, le Statut de la Liberté des Etats-Unis, l’Opéra de Sydney, notre place de la nation peut bien promouvoir le tourisme de notre pays ainsi qu’être piste de création d’emplois pour la jeunesse Sénégalaise notamment des Communes de la Médina et de Gueule Tapée Fass Colobane.

En tant que Mouvement Communautaire, nous attirons votre attention, Excellence Monsieur le Président le Président, sur la situation vilaine de la place du peuple, mais aussi, nous nourrissons beaucoup d’espoir en vous sollicitant solennellement pour que vive un des symboles de notre jeunes République.
Ababacar Sadikh THIAW
Président National du Mouvement Communautaire du Sénégal « Domou Gokh-bi »
E-mail : domougokhbi@gmail.com