Macky interpelé pour qu’il demande des comptes à Yahya Jammeh…Pour le respect de la vie des gens

Alioune Tine s’est prononcé sur la crise en Gambie. Dans un entretien accordé au site Az actu, le directeur d’Amnesty International en Afrique a dénoncé le silence des leaders africains face à cette situation. Et d’interpeller Macky Sall, président de la CEDEAO, pour qu’il demande des comptes pour le respect de la vie des gens. « Ce que nous déplorons surtout c’est le silence radio de la CEDEAO. Pourtant la Gambie est liée par le protocole de la CEDEAO sur la gouvernance de la démocratie. Ce protocole permet aux gens de reconnaître la charte africaine des droits de l’homme et des peuples. C’est fondamental. Mais, on n’entend ni la commission africaine des droits de l’homme et des peuples qui est le mécanisme de protection et de promotion des droits de l’homme, ni la CEDEAO, ni l’Union africaine », dénonce-t-il. Alioune Tine estime qu’il y a un véritable recul du leadership africain en matière de Droits de l’Homme et de démocratie. Selon lui, Macky Sall, président de la CEDEAO, peut « demander des comptes pour que l’on respecte la vie des gens, pour qu’on respecte la liberté de manifester qui est une liberté reconnue par la Constitution ».