Macky félicite le PM et le ministre de l’Agriculture…Pour la très bonne campagne avec 2 millions de tonnes de céréales

La production agricole nationale de cette année a augmenté en volume de 57%, avec 2.271.082 tonnes de céréales produits, par rapport à 2014. Mieux, cette tendance est la même pour l’ensemble des spéculations. C’est le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pape Abdoulaye Seck, qui fait ainsi le point sur la campagne agricole 2015 en réunion du Conseil des ministres tenue hier, mercredi 18 novembre, au palais de la République. Il justifie cette «bonne performance» par la bonne pluviométrie et les décisions et mesures d’anticipation prises par le Gouvernement en matière de mise à disposition des intrants, de mécanisation et de maîtrise des itinéraires techniques de production. Il ressort de sa communication, que « des bonds qualificatifs ont été opérés par le secteur, grâce aux décisions et mesures d’anticipation prises le Gouvernement notamment, en matière de mise à disposition des intrants, de mécanisation et de maîtrise des itinéraires techniques de production », a dit le ministre Abdoulaye Seck cité par le communiqué. Pour 2015, détaille-t-il, « la production agricole a augmenté en volume de 57%, par rapport à 2014 et cette tendance est la même pour l’ensemble des spéculations ».
Pour les céréales, explique-t-il, la production globale est estimée à 2 271 082 tonnes, soit une hausse de 82%, par rapport à l’année 2014. Concernant le riz, la production est de 917 371 tonnes de paddy, dont 57% de riz pluvial, soit une augmentation totale de 64%. La production arachidière connaît, quant à elle, une hausse de 68% et s’établit à 1 121 474 tonnes. Cette bonne performance de l’arachide se retrouve également au niveau du rendement moyen mesuré à 1071 kg/ha, soit une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière, a informé le ministre Abdoulaye Seck selon qui, comparée à 2014, la production horticole, estimée à 1 133 430 tonnes, est en hausse, de même que les exportations qui se chiffrent à 87 714 tonnes, pour 2015. Quant à la filière du coton, elle connaît une progression de 8%, par rapport à 2014, avec une production de 31 000 tonnes, cette année.
Après un débat général sur ces tendances données, Macky Sall a félicité le Pm Mahammed Dionne, le ministre de l’agriculture, Abdoulaye Seck, les membres du gouvernement et l’ensemble des acteurs, « pour leurs synergies d’actions ». Macky a souligné que « ces résultats exceptionnels confirment la pertinence des orientations définies dans le cadre du Pse et l’efficacité économique des investissements consentis pour le secteur de l’agriculture ». Il a assuré que « la dynamique va s’amplifier et s’étendre de plus en plus à l’élevage, à la pêche et à l’aquaculture, car l’agriculture est retenue comme un des moteurs de l’émergence économique du Sénégal à travers notamment l’autosuffisance alimentaire et la création de revenus et d’emplois ».

1 Comment

  1. DECIDEMENT LE GOUVERNEMENT DE MAKY FAUTE DE RESULTATS ET D INITIATIVES GONLE DES CHIFFRES DE L AGRICULTURE POUR SE BOMBER LA POITRINE.CETTE ANNEES EST MARQUEE PAR INSUFFISANCE DE SEMANCE ET DE MAUVAISE QUALITE.LES GRAINES SONT TRES MAUVAISES.BEAUCOUP DE LOCALITES SE SONT APPAUVRIES PAR L INCOMPETANCE DE MAKY

Les commentaires sont fermés.