Macky et son gouvernement « pompent » mal les Sénégalais…Ils exagèrent sur les prix des carburants

Moussa Touré sur la cherté des hydrocarbures : « le gouvernement doit cesser de pomper les Sénégalais »
L’ex-ministre de l’Economie a déploré la cherté du prix des hydrocarbures au Sénégal. Face à la situation, il invite le gouvernement « à cesser de pomper les Sénégalais ».
«Il faut exiger que le gouvernement arrête de pomper les Sénégalais », a déclaré avec insistance, Moussa Touré sur les ondes de la RFM.
Comparant le Sénégal aux autres pays de l’Union économique monétaire de l’Ouest africain, l’ex-président de ladite institution sous régionale fait remarquer que « sur les huit pays de l’UEMOA, mis à part la Guinée Bissau, le Sénégal est le pays qui a l’essence super et le gasoil le plus cher ».
Selon ses explications, «rien ne justifie cette cherté au regard de la position géographique et de la faiblesse des frais d’approche à l’importation».
A l’en croire, ces deux facteurs devraient permettre au Sénégal d’avoir un prix moins cher. Mais se désole-t-il, «le Sénégal est le pays qui a les prix les plus élevés et c’est même plus qu’en Côte d’Ivoire et dans des pays enclavés comme le Burkina»
Selon l’ancien argentier de l’Etat, «pour que le Sénégal soit émergent tel que souhaité à travers le PSE, il faut que l’économie soit compétitif et que cela n’est pas possible si le gaz et l’électricité coûtent chers…Les entreprises se pourront pas assurer le développement économique».