Macky et le PM doivent faire un geste en Casamance : les populations déplacées lors de la guerre veulent rentrer au pays

À cause du conflit en Casamance notamment au nord du département de Bignona, beaucoup de villages se sont vidé de la totalité de leur population. Les habitants de ces villages se sont réfugiés en Gambie pour fuir la menace qui pesait en permanence sur eux. Aujourd’hui que la situation s’est un peu apaisée, les populations veulent rentrer chez eux. Des villages des communes de Djibidione et Oulampane situés le long de la frontière avec la Gambie sont aujourd’hui dans cette situation. Parmi ces villages on peut citer sans être exhaustif les localités de Mararang,Mambigna Kantapor, Basséne Mandouard, Kaloubaloub, Kaïlol, Bassène Kansala, une partie de Kantimba. Les populations ont commencé à faire les briques pour construire. Leur principale difficulté c’est où trouver les moyens de se payer les tôles pour les toitures de leurs maisons. Et c’est ce niveau que ces habitants sollicitent l’intervention de l’autorité et des partenaires. Ils ont la volonté car il ont compris que nul autre localité n’est meilleure que chez eux et ils sont décidés à rentrer, sans attendre l’appui sollicité mais ils espèrent que l’état du Sénégal ne Les abandonnera pas. Le président du conseil départemental de Bignona s’est rendu dans la zone en fin Décembre et à promis d’accompagner le retour des populations mais tout le monde sait qu’à lui seul, il ne pourra pas tout faire. Le chef de l’État est lui-même interpelé.
L.BADIANE pour Xibaaru.com