Lutte contre la délinquance juvénile, les chefs de village de Bignona donnent à l’état la recette

Au Sénégal et dans le département on note de plus en plus des cas de violence basée sur l’âge et les jeunes s’illustrent fort négativement. Des viols, des cas de vol, des crimes, tous causés par les jeunes. A l’issue d’une tournée effectuée dans toutes les communes de l’arrondissement de Sindian dans le cadre de l’installation des comités de prévention de la délinquance, les chefs de village sont parvenus à une conclusion. Pour eux, ce phénomène est lié à plusieurs facteurs ; ils parlent d’abord d’un problème d’éducation et incitent tout le monde à redoubler d’efforts dans l’éducation, au sens large, des enfants. Mais selon Malang Bodian, président du collectif départemental des chefs de village de Bignona, cette délinquance c’est aussi une conséquence de la consommation de la drogue à cause de la présence de l’herbe qui tue dans plusieurs villages. Il estime que c’est parce que les jeunes n’ont pas de travail qu’il s’adonne à la culture de la drogue. C’est pourquoi le chef de village de Caparan invite l’Etat à occuper les jeunes par des projets comme les fermes agricoles ou les DAC dans le département. Autres facteurs pouvant lutter efficacement contre le fléau de la délinquance, Malang Bodian pense au désenclavement des villages accompagné de leur électrification mais estime aussi le réseau téléphonique permettra une communication permanente et en temps réel avec les services de l’Etat de même qu’avec les forces de sécurité. La pauvreté est aussi sur la liste des causes de certaines violences ; c’est pourquoi les chefs de village invitent l’Etat à implanter des forages partout pour permettre aux populations de faire des vergers et de les entretenir car avec l’eau de puits, il sera très difficile d’atteindre les objectifs. Les objectifs d’autosuffisance alimentaire ne seront pas, non plus atteints si les paysans continuent à travailler avec le matériel traditionnel. C’est la raison pour le chef des chefs de village pense qu’il faut donner aux paysans du matériel agricole moderne et en grand nombre.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

Laisser un commentaire