Macky doit revoir le partenariat avec le gourmand Senac..Sur l’autoroute à péage

Au début, on était d’accord sur tout avec le camarade Sénac. Du moment qu’il consentait à préfinancer des autoroutes et se faire payer 20 ans plus tard, tout ce qu’il disait ou voulait était presque un ordre, pour nos autorités.

Mais à la longue, on s’est aperçu qu’il allait nous conduisait directement à la mort. Avec tous les marchés qu’il gagne sans coup férir, avec des initiatives personnelles pour lesquelles il ne demandait presque plus l’avis de personne, on avait fini par croire que le Ministère des Infrastructures était devenu une indépendance de Eiffage Sénégal. C’est Senac quasi n tout seul a décidé des prix à payer, pour emprunter l’autoroute inachevée à grand péage.

C’est encore Sénac qui est venu récemment nous informer de l’ouverture du deuxième tronçon Diamniadio- Mbour, avant de se raviser….sans donner d’explications.Qui lui confère tout ce pouvoir ? On le saura bientôt. Peut-être. Mais parait que quand Macky a été mis au courant, il a rué dans les brancards, et décidé de freiner un peu les ardeurs de ce sénégalais d’origine toubab, qui prendrait ses compatriotes pour des « nagg ».

Selon les informations qui courent, le Président aurait été scandalisé par les tarifs que Senac comptait proposer aux usagers qui voudraient prendre ce tronçon.
Pas toujours intéressant de servir de vache à lait aux autres.

Cébé de Rewmi