Macky demande pour l’électrification de l’Afrique… 5 milliards de dollars par an, au moins, sur dix ans.

Macky Sall a évalué les besoins de l’Afrique pour réduire le retard sur le processus d’industrialisation et de développement ». Rien que pour l’Afrique, dit-il: « Le coût de l’adaptation est estimé entre 7 et 15 milliards de dollars par an : « Quand on demande aux pays les plus en retard sur le processus de développement de renoncer aux sources d’énergie les plus accessibles et les moins coûteuses, que d’autres ont utilisées pendant des siècles pour assurer leur industrialisation, l’équité veut que cet effort soit accompagné et soutenu ». C’est pourquoi, SMS, en sa qualité de Président en exercice du Nepad appelle les pays partenaires à consacrer une partie des ressources destinées au Fonds Vert au mécanisme pour l’électrification de l’Afrique, en raison de 5 milliards de dollars par an, au moins, sur dix ans.