Macky cède les dernières parcelles du parking du Stade Léopold Sédar Senghor…Il vend tout ce prési…

Un parking qui va être décapé pour permettre à un promoteur immobilier privé d’y ériger des maisons. Voilà ce qui attend une partie du parking du stade Léo-poète. L’aire de stationnement goudronnée et bien aménagée qui a été réalisée lors de la Can «Sénégal 92», va être en partie détruite. Et cela, sur décision de l’Etat de Sénégalais qui a cédé le parking en question à un promoteur privé qui a un projet immobilier. Ce dernier va construire ses maisons, les vendre et mettre l’argent dans ses poches.
C’est dire que bientôt, il ne restera plus rien de la réserve foncière du stade Léopold Sédar Senghor car, sous le régime de Wade déjà, une bonne partie de la réserve foncière avait été morcelée et attribuée à des tiers. Ainsi, en dehors de l’espace qui a été affecté au Lycée moderne de Dakar, une partie a servi au projet immobilier Mixta en face du stade de l’Amitié et une bonne partie de l’assiette foncière a été partagée entre des députés, des pontes de l’ancien régime et des hauts gradés de l’armée. Aujourd’hui, voilà que sous Macky Sall, faute de parcelles disponibles à vendre, on a décidé de décaper le goudron du parking du stade pour pouvoir disposer d’une surface à se partager, avec des immeubles dessus.
Cette situation va contraindre les auto-écoles qui n’ont que cette partie du parking pour dispenser leurs cours de conduite à aller voir ailleurs. Et pourtant, ces gens qui occupent ce parking depuis plus de 10 ans, sont affectés là par le ministère des Transports, car c’est là, à cet endroit qui sera bientôt parsemé d’immeubles, que se déroule l’examen d’Etat de passage du permis de conduire. Un examen organisé par le ministère des Infrastructures et Transports. Mais la plus grande inquiétude face à ce qui ressemble fort à un nouveau scandale foncier dans un pays où ce sont des choses aussi gravissimes qu’on note tous les jours, c’est que le stade risque d’être suspendu par la Fifa si ça continue.
Parce que, bientôt, avec des habitations tout autour, le stade Léopold Sédar Senghor, le seul du Sénégal aux normes internationales, risque d’être déclassé par la Fifa. Très regardante sur la sécurité, la Fifa avait, il y a deux ans, demandé au Sénégal de nettoyer les alentours du stade dont l’encombrement pose un problème de sécurité. Mais la mise en garde est apparemment tombée dans l’oreille d’un sourd. Les «Lions» pourraient, un jour pas si lointain que ça, être contraints de devoir recevoir à l’étranger… à Conakry ou à Casablanca, comme ce fut le cas il n’y a guère longtemps, faute de stade aux normes.