Macky attendu de pied ferme à Fatick par une batterie de doléances : Les maires de la localité font une longue liste

En dehors des leviers économiques à booster (agriculture, pêche, tourisme), les maires de la région de Fatick attendent du Conseil des ministres décentralisé, des solutions aux nombreux problèmes transversaux tels que le manque d’infrastructure, le déficit d’éclairage public, tout comme le problème de désenclavement. Ce sont du moins les besoins exprimés du collectif des maires de la région, en conférence de presse hier, jeudi 16 juillet. Les élus du Sine se disent toutefois unis dans leur diversité politique pour recevoir Macky Sall et son gouvernement.

Pour El Hadj Mamadou Moustapha Guèye, dit Petit Guèye, maire de la commune de Sokone, «les besoins que nous avons et qui ont été mis dans le document à présenter en Conseil des ministres décentralisé tournent autour de la l’urgence de booster ces leviers économiques (agriculture, pêche, tourisme, entreprenariat agricole, transformation des produits agricoles et halieutiques) qui se trouvent au niveau de la région de Fatick». Au delà de ces nécessités, Petit Guèye a évoqué le manque d’infrastructures, ainsi que le problème de circulation des populations.

A l’en croire, «au niveau des Iles du Saloum, il y a des ponts qui posent problème. La circulation des populations, l’accès aux pistes de production, tout ceci constitue des besoins importants sur le plan des infrastructures».