Macky attend la fin du Hadj pour « couper » la tête du commissaire général au Pèlerinage…

Le président de la République va sabrer au commissariat général au pèlerinage chargé de l’organisation et du transport des pèlerins sénégalais. Macky Sall n’attend que la fin du haj pour couper des têtes, informe le quotidien Grand-Place, dans son édition de ce samedi.
Il faut rappeler que l’organisation du pèlerinage à la Mecque de cette année est entachée d’irrégularités notoires comme le dépassement du quota alloué au Sénégal. Plus d’une centaine de candidats au haj, qui avaient acheté leur billet et accompli toutes les formalités, n’ont pu embarquer à destination des lieux saints de l’islam, faute de visas. Ils sont bloqués depuis une dizaine de jours, au hangar des pèlerins à l’aéroport de Dakar.