Macky aime trop Diouf…Il trouve toujours le moyen de lui rendre hommage…En oubliant WADE

Encore un hommage de Macky Sall à son prédécesseur au palais présidentiel, Abdou « la-gaffe » Diouf. C’était samedi dernier, lors du Forum national de l’administration au Centre international de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio (Cicad). En effet, si le film qui raconte l’histoire de l’administration du Président léopold Sédar Senghor au Président Macky Sall, a retracé les jalons posés par le Président Abdoulaye Wade dans la modernisation de l’administration en 2008, Macky a, lui, trouvé la bonne parade pour citer Abdou « la-gaffe » Diouf. Et voici e qu’il dit : « De plus, l’évocation du centre nous rappelle le nom d’un fonctionnaire émérite qui a marqué l’administration sénégalaise par sa compétence, sa rigueur et son sens de l’Etat. Je veux nommer le Président Abdou Diouf. C’est pourquoi je ne peux m’empêcher de me retrouver ici ».

2 Comments

  1. on a les présidents qu’on mérite. Dans un pays où la dignité et la loyauté priment sur tout. Dans un pays où l’engagement en politique se fait sur la base de convictions sincères et définitives. De ce genre de pays là vous ne verrez de transhumance, vous ne verrez jamais ce comportement ostentatoire de Maky envers Diouf. Parce qu’ils appartiennent à 2 familles politiques aux idéologies opposées. Parce que celui qui a sorti Maky de l’anonymat et la misère et qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui c’est Wade, l’adversaire de longue date de Diouf. Donc venir faire l’éloge de Diouf qui n’a rien fait pour le développement du pays pendant plus de 20 ans et qui fut un des principaux acteurs de la France Afrique qui a plombé notre pays pendant toute la période PS, c’est une façon de montrer ce qu’est un politicien sénégalais. L’homme politique sénégalais c’est un homme sans conviction, sans loyauté ni de fierté. Il vogue là où est son intérêt et est prêt à trahir ses compagnons d’infortune pour un épi de mil.

Les commentaires sont fermés.