macky accélère l’intronisation de Tanor à la tête du Haut conseil des…

À l’heure où dans les collectivités locales, toutes les attentions semblent tournées vers la tenue du prochain Conseil interministériel sur le lancement de la Phase II de l’acte III de la décentralisation, le pouvoir accélère la cadence de la mise en œuvre du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) qui devra être dirigé par le leader socialiste Ousmane Tanor Dieng…. Près de trois semaines après l’adoption de la loi portant création de cette deuxième institution consultative du Sénégal après le Conseil Économique Social et Environnemental (Cese), les autorités ont enclenché l’avant dernière étape vers la création de cette institution qu’est l’ouverture des inscriptions sur les listes électorales au niveau de toutes les préfectures du pays.

Ainsi, selon une source, plusieurs personnalités des collectivités locales ont déjà été contactées par les préfets à cet effet. «Moi, même j’ai reçu un appel du préfet de mon département me demandant mon numéro de carte d’identité nationale pour les besoin des inscriptions sur les listes électorales», renseigne notre source qui n’a pas manqué de déplorer cette situation au motif que la priorité est la solution au problème de l’acte trois de la décentralisation.

Pour rappel, le Haut conseil des collectivités territoriales a pour mission de donner des avis sur toute politique relative à la décentralisation et au développement territorial, de contribuer à la concertation et au dialogue entre l’État et les collectivités territoriales, d’assurer la promotion du développement de bonnes pratiques dans la gestion des collectivités territoriales pour ne citer que ceux-là. Dans le projet de loi organique n°20/2016 relatif à l’organisation et au fonctionnement de cette institution sa composition est répartie comme suite, 120 membres élus ou cooptés pour une durée de 5 ans (dont 80 représentant les collectivités territoriales, élus dans les départements conformément aux dispositions du Code électoral» et 40 «nommés par le président de la République).