Macky accélère la cadence et met la pression sur son PM pour améliorer l’accueil des investisseurs

Lors du dernier Conseil des ministres le président Macky Sall a fait état de « l’amélioration soutenue de l’environnement des affaires et de la consolidation des résultats encourageants obtenus en matière de croissance économique et de création d’emplois ». Il a souhaité, dans ce sillage, « l’intensification de l’exécution du Plan de réformes de l’environnement des affaires, afin d’asseoir un système économique moderne, une croissance durable et porteuse d’un progrès social équitable ». Dans cette dynamique, a-t-il souligné, « il est nécessaire d’entretenir un dialogue fécond et pragmatique entre le gouvernement et le secteur privé national et international, en vue de promouvoir la hausse continue des flux d’investissements privés dans les secteurs à haute valeur ajoutée et fortement pourvoyeurs d’emplois ».

Ainsi demande-t-il au Premier ministre Momo Dionne, de « procéder, dans les meilleurs délais, à l’évaluation de l’exécution des mesures arrêtées lors du dernier Conseil présidentiel de l’investissement (Cpi) et de préparer la tenue de la prochaine session du Cpi ». Selon lui, « il importe également de procéder à l’évaluation de la mise en œuvre du Programme national de relance du Tourisme et de prendre toutes les mesures requises pour améliorer l’accueil des investisseurs et le confort d’installation des entreprises, à travers le développement de Plans d’urbanisme commercial, de zones économiques spéciales, de zones artisanales, de sites industriels, et d’un réseau de transport de standard international ». Toujours dans le même registre, Macky Sall a jugé « impératif de consolider l’ancrage durable des résultats du Pse autour du renouveau industriel et productif ».