Macké Cadior : « Toutes les dispositions prises » pour le « Jumaadaal Uulaa »

Toutes les dispositions relatives à l’organisation du « Jumaadaal Uulaa », le magal commémorant la naissance de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, ont été prises, a appris l’APS, mardi, lors d’un comité départemental de développement (CDD) à Mbacké Cadior.

« Tous les points inscrits à l’ordre du jour de la réunion ont été abordés et un suivi régulier des recommandations devra permettre une bonne organisation du Magal prévu le 25 février prochain », a déclaré l’adjointe au préfet de Kébemer, Ndèye Sophie Sène.

Elle a indiqué que les problèmes soulevés seront portés à la connaissance des autorités et des solutions, apportées dans de brefs délais.

Concernant la santé, l’érection d’un centre de santé, digne de ce nom, vieille revendication des populations, est revenue maintes fois dans les interventions.

Sur le plan sécuritaire, les organisateurs souhaitent le renforcement des effectifs de la gendarmerie pour parer aux vols et autres larcins constatés l’année dernière dans les domiciles des chefs religieux.

Aussi, un jalonnement des axes routiers menant vers Darou Mouhty et Thilmakha devrait permettre aux milliers de fidèles de venir à Mbacké Cadior et d’accomplir leur devoir religieux en toute quiétude.

Le CDD, qui s’est déroulé en présence de Serigne Moustapha Mbacké, fils aîné de Serigne Cheikh Sidy Moctar, Khalife général des mourides, a permis en outre de passer en revue la fourniture d’électricité, l’hydraulique, l’hygiène et l’assainissement, l’élevage et la communication.

Sur tous ces points, le comité d’organisation du « Jumaadaal Uulaa », présidé par Serigne Cheikh Thioro Mbacké, porte-parole permanent du Khalife des mourides, a demandé aux services techniques d’améliorer les dispositifs de l’année dernière .

« Toutes les instructions relative à une bonne organisation ont été données par le Président de la République Macky Sall à son Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne », a-t-il souligné.

Cheikh Thioro Mbacké a saisi l’occasion pour rappeler l’importance que revêt le village de Mbacké Cadior dans l’Islam et le mouridisme. Haut lieu de spiritualité, Mbacké Cadior est le fief de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, fils de Khadimou Rassoul.

Sur instruction du fondateur du mouridisme, Serigne Mouhamadou Lamine Bara y séjourna pendant 23 ans. « Jumaadaal Uulaa » est la date de sa naissance qui est ainsi célébrée chaque année sous cette appellation. Il fut rappelé à Dieu en 1936, dans ce village.

Aps

Partager