L’opposition récuse le ministre de l’Intérieur..Elle réclame un ministre des élections et non un ministre de l’APR

L’opposition continue de réclamer la démission du ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, sous le prétexte qu’il est responsable à l’APR. Les opposants demandent un ministre des élections qui sera une personnalité neutre et non contestée.
«J’ai rappelé à Guédiawaye hier que monsieur le ministre de l’intérieur ne peut pas aller le week-end à Podor pour travailler avec les militants de l’APR pour la victoire du candidat de l’APR et le lundi venir à Dakar dire qu’il va organiser des élections libres et honnêtes», fait remarquer Decroit sur la TFM.
Mamadou Diop Decroix reconnait qu’il y a eu par le passé des ministres de l’intérieur partisan, mais il affirme qu’ils n’ont pas organisé d’élections. C’est le cas par exemple en 2000 lorsque le général Lamine Cissé a piloté les élections, après que le ministre de l’intérieur d’alors ait été contesté.
Il en est de même de Cheikh Guèye qui a été désigné pour organiser les élections après que Me Ousmane Ngom, membre du PDS ait été récusé. ‘’Nous attendons du Président Sall qu’il fasse la même chose’’, a dit Decroix.
Ce dernier précise donc que la coalition dont il dirige n’a pas de problème quant au fait qu’Abdoulaye Daouda Diallo reste ministre de l’intérieur. Tout ce qu’ils veulent, c’est une personnalité consensuelle pour se charger des élections.

Lignedirescte

1 Comment

Les commentaires sont fermés.