L’opposition presse Macky pour la réduction de son mandat…Trois gros bonnets de l’Apr s’y opposent

A moins d’une année et demie de la grande échéance de 2017, si Macky Sall respecte un engagement de revenir d’un quinquennat qui tarde encore à se matérialiser, la polémique sur la réduction du mandat présidentiel continue d’alimenter les chaumières et de secouer le champ politique. Avec ses diverses modalités dont la dernière, en l’occurrence la décision du chef de l’Etat de saisir le Conseil constitutionnel en début 2016, a fini de susciter auprès de certains membres de l’opposition pas mal d’appréhensions et de doutes. Une opposition qui dit sentir d’ailleurs et de plus en plus une forte tergiversation du chef de l’Etat, face à la pression sourde de ses partisans de l’Apr et alliés déterminés à le pousser à aller jusqu’au bout de son mandat, en 2019. A l’instar de Moustapha Cissé Lô, du ministre d’Etat Mbaye Ndiaye, voire de Cheikh Kanté du Port qui s’est engagé, avant-hier seulement, à user de tout son entregent pour que Macky Sall respecte le septennat pour lequel il a été élu par 68% des votants sénégalais en 2012.