L’opposition part vers deux sens

Pour les discussions sur les questions électorales, l’opposition ira à la table du ministre de l’Intérieur en rang dispersé. Hier, lundi 13 juin, date limite de dépôt des listes de plénipotentiaires des trois groupes de partis recensés (majorité, opposition, non-alignés), l’opposition s’est présentée en deux groupes, selon L’Observateur de ce mardi.

L’un est dirigé par le Pds, Rewmi et Aj/Pads tandis que l’autre compte comme locomotive l’Union nationale pour le peuple (Unp) de Souleymane Ndéné Ndiaye, Les Démocrates Réformateurs de Modou Diagne Fada et le Mpd/Liguey d’Aliou Sow. Ces derniers se réunissent ce mardi pour donner un nom à leur coalition, qui compte selon eux une quinzaine de partis, et décliner leur feuille de route.