Une annonce faite par le Premier ministre indien Narendra Modi au dernier jour du sommet Inde-Afrique à New Delhi : des prêts (line of credit) conditionnels d’un montant de 10 milliards de dollars et des bourses qui permettront l’accueil dans les universités indiennes de 50 000 étudiants africains.