Libération de Karim: Tanor est-il réticent ?

Ousmane Tanor Dieng s’est montré dérangé par les questions à propos de deux sujets qui occupent les débats politiques ces derniers jours : les retrouvailles annoncées de la famille libérale et une possible libération de Karim Wade. « Je n’ai aucune appréciation particulière là-dessus, à part que c’est leur affaire.

Si la famille libérale veut se retrouver, il n’y a pas de problème pour nous », fait savoir le secrétaire général du PS, dans le quotidien L’AS dans son édition de ce lundi. Même esquive au sujet du candidat du PDS à la prochaine présidentielle. « Je ne sais rien de la libération de Karim Wade. Le président de la République a le droit de gracier des personnes qui sont condamnées, a rappelé Ousmane Tanor Dieng. C’est à lui d’apprécier et d’agir selon sa vision des choses. »

Il n’en veut pas lui apparemment. La libération de Karim pourrait être une menace pour les socialistes?