L’heure a sonné pour Nafy d’aller percevoir sa pension de retraite

La présidente de l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Nafi Ngom Keïta , dont le premier mandat prend fin aujourd’hui, risque de ne pas être reconduite à son poste.

Selon le journal L’Observateur, le chef de l’Etat pourrait ne pas reconduire Nafi Ngom Keïta à la présidence de cette institution de contrôle et de veille. D’ après une source du journal, « la dame est une empêcheuse de tourner en rond pour certaines autorités ». En outre, « elle a vilipendé la gestion scandaleuse de plusieurs directeurs généraux, réputés être proches du Président Macky Sall. Et ces derniers veulent sa tête.

Par ailleurs, d’autres sources révèlent que des actes posés dans la gestion de la maison, notamment les recrutements et le traitement de certains dossiers, ne sont pas du goût des hautes autorités. La procédure de déclaration de patrimoine n’est également pas digérée par certains directeurs de sociétés. Une affaire sur laquelle elle a insisté affirmant lors du dernier rapport que « 385 déclarations de patrimoine sur une base de données estimée à 742 assujettis soit 51,89 % reçus ».