L’Etat rembourse les ponctions sur les salaires des enseignants

Après être revenu sur sa décision de radier les enseignants grévistes, le gouvernement a fait un nouveau pas en arrière. En effet, l’Etat va faire une émission spéciale pour rembourser toutes les ponctions qui ont été retenues sur les salaires des enseignants non grévistes qui ont été victimes des dégâts collatéraux. L’annonce a été faite, hier, par le coordonnateur du Front unitaire des syndicats de l’enseignement (Fuse). Jules Diallo qui s’exprimait sur la Rfm a indiqué qu’ils ont «rencontré, il y a de cela quelques jours, le ministre du Budget et le ministre de la Fonction publique, et avant-hier (lundi), le ministre de l’Education nationale autour de l’application des accords en ce qui concerne particulièrement le respect des échéanciers». Et il a précisé qu’ils ont également posé le problème des retenus sur les salaires des enseignements pour fait de grève.

Selon lui, ils ont rappelé au gouvernement qu’ils ne sont pas contre le principe de la retenue sur les salaires. Parce que, dit-il, «c’est la loi qui l’autorise». Mais, a fait savoir Jules Diallo, «ce que nous avons eu à déploré, ce sont les retenues abusives sur les salaires de collègues non grévistes». «Et sur cette question, informe M. Diallo, le ministre du Budget et le ministre de l’Education nous ont confirmé aujourd’hui (hier), que le gouvernement a pris la décision de restituer toutes les sommes qui ont été retenues de façon indue sur les salaires des enseignants. Cela se fera par le biais d’une émission spéciale pour que les enseignants rentrent dans leurs droits. Cette émission spéciale sera fait avant la fin du mois de juin, pour rembourser toutes les ponctions qui ont été retenues de façon abusive sur le salaire des enseignants pour fait de grève». Le dégel continue donc entre le gouvernement et les enseignants.