L’Etat accuse Karim Wade d’avoir un jet privé…Puis l’Etat le met dans un Jet privé pour l’exiler

Karim et l’histoire du jet privé : la ruse du destin

Macky Sall n’a jamais été intéressé par la reddition des comptes : il a créé ce monstre institutionnel appelé CREI, sous le coup de l’émotion (marque indélébile de sa gouvernance) et a libéré Karim Wade dans des circonstances mystérieuses et indignes d’une république : ce n’était que de la politique-spectacle. Il a englouti des milliards dans cette aventure qui s’est révélée être juste un serpent de mer : c’est-à-dire un « sujet à sensation, faux ou invérifiable, utilisé régulièrement à défaut d’une matière plus sérieuse ». Par serpent de mer la mythologie faisait référence à animal marin gigantesque et fabuleux aux caractéristiques imprécises et qui détruisit, selon les légendes, de nombreux navires. Cette histoire de traque des biens mal acquis a été, pour nous Sénégalais, notre véritable serpent de mer. Pour ceux qui observent la scène politique sénégalaise, il y a sur ce point une véritable ruse du destin : tout a commencé par l’histoire d’un jet privé et tout a fini dans un jet privé. Ceux qui accusaient Karim d’avoir un jet privé personnel sont précisément ceux qui l’ont extirpé de la prison pour le mettre dans un jet privé !

Alassane K. KITANE, professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck de Thiès