Les vérités de Robert Sagna : « Il n’y a plus de vieux de 60 ans dans le Maquis…Et le MFDC veut la paix »

Le coordonnateur du groupe de réflexion pour la paix en Casamance (GRPC), Robert Sagna ouvre le livre de sa mission pour le retour de le paix au sud du Sénégal. Au cours d’un forum organisé à Bignona hier Dimanche par l’association Aide Développement du Sénégal (ADS) en rapport avec le GRPC, l’ancien Maire de Ziguinchor est revenu sur le processus en cours pour le retour de la paix. Plusieurs questions jugées importantes ont été abordées par l’ancien Ministre d’état. De vérité en vérité, Robert Sagna a indiqué qu’il n’y a, à quelques exceptions près, plus de vieux âgés de 60 ans dans le maquis pour dire qu’il n’ya que des jeunes de moins de 45 ans dans la brousse. Donc c’est partie de l’avenir de la Casamance qui se bat dans le maquis sans les adultes et les vieillards. Autre annonce de Robert Sagna, c’est la dynamique dans laquelle se trouve le mfdc pour aller vers la paix. « Tous les combattants du maquis répondent favorablement à l’appel du chef de l’état pour la paix. » a souligné le coordonnateur du GRPC non sans préciser que trois des quatre chefs de maquis sont unis et travaillent à faire de sorte que Salif Sadio rejoigne le groupe. Ce processus permettra au mouvement indépendantiste d’être uni, d’avoir un seul chef et de parler le même langage au moment de négocier avec le gouvernement. Pour ceux qui pensent qu’il y a des bases rebelles en Gambie et en Guinée Bissau, Robert Sagna répond par la négative de manière catégorique ; « il n’y a pas de base rebelle dans un pays étranger, elles sont frontalières mais pas au-delà». Et Robert de se désolé ; « le manque d’unité du maquis continue de retarder le processus. » Mais l’ancien Maire de Ziguinchor a espoir pour la suite car tous veulent la paix et l’implication des jeunes dans ce processus est d’autant plus rassurante.

L.BADIANE pour xibaaru.com