Les vérités de Aliou Sall : « C’est Moustapha Sy qui se plaignait de ne pas échanger avec le président…Je ne lui ai rien dit »

La polémique enfle entre le petit frère du chef de l’Etat, Aliou Sall et Serigne Moustapha Sy, moins de 24 heures après la sortie de ce dernier.
Après les propos du guide des »Moustarchidine Wal Moustarchidati », Serigne Moustapha Sy, lors du Gamou 2015 au Champ de Courses de Thiès, dans laquelle il affirmait que le Président de la République ayant tenté de l’appeler via son frère Aliou Sall et qu’il avait décliné sous prétexte qu’il était hors de Dakar, le maire de Guédiawaye a joint Dakaractu pour apporter les précisions suivantes : « Je suis allé voir Serigne Moustapha Sy sur sa propre demande, relayée par son collaborateur du nom de Badara Fall.
« Lors de notre entretien, Serigne Moustapha Sy s’est plaint de n’avoir pas d’échanges réguliers avec Monsieur le Président de la République. Je ne l’ai pas revu après cet entretien et je n’ai pas échangé avec lui au téléphone non plus après cet entretien. Je n’ai jamais dit à Serigne Moustapha que le Président souhaitait lui parler. Soit quelqu’un l’a abusé, soit il s’est trompé de personne, soit c’est son inconscient qui a parlé. Allah est mon témoin ! »
Igfm.sn

2 Comments

  1. Le Fou-YE Aliou Petro-Tim, notre petrole, la BDK, d’ou viennent les sous?, Aliou, porte d’entree des chintoks, AliouFEPPLeppKepp. Chambellan de Macky?
    Bakhna Daall.
    Aliou Francois Compaore.
    Aliou-Massata-Sall.
    Bakhna Daal.
    Il se permet d’humilier Moustapha Sy.

  2. On est plus habitué à entendre Aliou Sall mentir.Et puis il reconnaît être allé chez Moustapha Sy, même si c’est sur la demande de ce dernier. Vous vous souvenez de « employé de Petro-Tim qui a été licencié à cause de la polémique », puis, « Représentant de Petro-Tim », puis « Propriétaire de Petro-Tim qui n’a pas encore trouvé de pétrole » ?
    Aujourd’hui, cette polémique que la presse des 100 fera mousser, c’est absolument certain, ne nous détournera pas de la bombe Diack.

Les commentaires sont fermés.