Les Socialistes réagissent et s’érigent en bouclier de Serigne Mbaye Thiam…Ils vont riposter aux attaques

Les socialistes volent au secours de leur camarade de ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam à la suite de l’arrêt de la Cour suprême qui a cassé l’arrêté portant annulation d’admission des 690 élèves-maîtres. Bounama Sall et ses camarades qui disent suivre « avec un intérêt particulier le dossier judiciaire » expliquent que « la Cour suprême en a été saisie pour excès de pouvoir, ce qui relève du droit le plus absolu des requérants ». Ils soulignent qu' »à l’analyse des éléments de droit qui lui ont été soumis, la Cour a jugé qu’il y a eu excès de pouvoir dans la décision administrative, provisoire et conservatoire alors prise par le ministre de l’Education nationale et l’a annulée ». Les explications passées, les jeunes socialistes se disent « profondément ancrés dans les valeurs républicaines que constituent le respect des institutions judiciaires ainsi que des décisions qu’elles rendent ».
C’est la raison pour laquelle, ils disent ne pas commenter la décision rendue par la juridiction suprême, tout en s’empressant de préciser : « le Mnjs ne tolérera aucune exploitation politique ou syndicale de cette affaire qui est et doit demeurer administrative et judiciaire, de quelque bord que cela puisse venir ». Avant de menacer : « Nous mettons ainsi en garde toute personne ou organisation politique ou syndicale que nous répondrons de façon énergique contre toute attaque infondée, politique ou autre dirigée contre le camarade Serigne Mbaye Thiam ». Ils ne finissent pas sans marquer à leur « camarade Serigne Mbaye Thiam, leur « solidarité militante » et l’encourager à « poursuivre les efforts soutenus qu’il a consentis depuis sa nomination à la tête du ministère de l’Education Nationale pour restaurer l’école Sénégalaise ».