Les socialistes critiquent la CREI de Macky : « Il a fait de la CREi, un instrument politique pour solder des comptes »

Pour la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (JDS), l’opposition n’a qu’à faire son travail. Le peuple doit refuser le nouveau marché de dupes que veut nous imposer la classe politique. Ainsi Babacar Diop et ses camarades de la JDS demandent au président Sall de ne pas prétexter le dialogue politique pour libérer Karim Wade. ‘’Si Macky Sall veut libérer Karim Wade, il peut le faire sans bruit ni trompette. En vérité, sa volonté est la loi et fait la loi. Il n’a pas besoin de créer toute cette pollution politique. Il a fait de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) un instrument politique pour solder des comptes politiques. Sur la liste des dignitaires de l’ancien régime inculqués, il ne reste que le nom de Karim Wade. Il peut maintenant aller jusqu’au bout de sa logique. Le ridicule ne tue pas au Sénégal.’’ Pour la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS) il faut une opposition debout dans une démocratie. «’’Le Sénégal a besoin d’une opposition qui prose un contre-projet constructif et alternatif et non une opposition qui, parce que fatiguée et asphyxiée financièrement, rejoint armes et bagages le maquignonnage politique de Macky Sall pour espérer retrouver la possibilité de continuer de piller les ressources publiques.’’ C’est pourquoi la JDS appelle le Parti Socialiste à rompre avec le Benno Bok Yakaar, maintenant que l’APR a fini de trahir le peuple. ‘’Le Parti Socialiste doit préparer un projet politique alternatif avec les forces de gauche afin de redonner confiance au peuple’’.

1 Comment

  1. « maintenant que l’APR a fini de trahir le peuple » avec notre aide et notre bénédiction intêressées… car nous en avons profifé et continuons ce manège, pour recharger nos piles pleinement en énergie vitale!

Les commentaires sont fermés.