Les socialistes attaque Abdou Diouf : « C’est un président perdu dans sa volonté de privilégier la France »

Dans son édition d’hier, La Tribune renseignait que l’ancien chef de l’Etat, Abdou Diouf, manœuvre ferme pour que le Parti socialiste soutienne Macky Sall, dont il est devenu très proche, à la prochaine Présidentielle. Au lieu de calmer le jeu, cette information attise encore plus les tensions internes au sein de la formation politique des Verts. La Convergence socialiste n’a pas mis de temps ni de gants pour dire le fond de sa pensée sur le sujet : il est hors de question que le Ps soutienne Macky Sall à l’élection présidentielle.

« Cela reste un affront caractérisé que de demander au Parti socialiste de renoncer à ses ambitions pour le Sénégal, pour la jeunesse de notre pays, et de suivre un Président qui se perd dans ses tâtonnements et dans sa volonté de privilégier des intérêts occidentaux au détriment d’une économie nationale souveraine », fulmine le secrétaire général de la Convergence socialiste. Pape Sow de poursuivre dans les colonnes de La Tribune : « Nous l’avons dit et répété, le Ps ne fera pas le coxeur (rabbateur, ndlr) lors de la prochaine élection présidentielle. Nous aurons un candidat en mesure de porter haut le flambeau et d’incarner réellement l’alternative à Macky Sall ». Le successeur de Malick Noël Seck de recadrer l’ancien Président Diouf qui souhaite que le Ps reste dans la coalition présidentielle et soutienne Mle président de la République. « Ce n’est pas à Abdou Diouf, fut-il ancien chef de l’Etat et secrétaire général du Ps, d’indiquer la voie à suivre surtout qu’il avait déclaré s’être effacé de la politique de notre pays », martèle-il faisant remarquer que « l’avenir du Ps relève du ressort exclusif de ses militants ». Accordant à Ousmane Tanor Dieng, « homme de valeur et responsable », « le bénéfice du doute par rapport à un éventuel soutien à Macky Sall », Pape Sow avertit que la rigueur sera de mise. « Nous resterons déterminés à faire face à ceux qui manœuvreraient dans ce sens, qu’ils soient à l’intérieur ou en dehors du Parti socialiste », a-t-il dit exigeant, d’après le journal, que soit effectuée l’évaluation rigoureuse du partenariat qui lie les Verts au Président Macky Sall dans le cadre de Benno Bokk Yakaar.