Les retrouvailles entre Wade et Macky…Une solution bénéfique pour l’APR et le PDS

Les retrouvailles entre l’Alliance pour la République (Apr) et le Parti démocratique sénégalais (Pds) seraient plus bénéfiques aux deux formations politiques. C’est l’avis du journaliste-formateur Ibrahima Bakhoum interrogé par nos confrères de Sud quotidien.

Pour Ibrahima Bakhoum, journaliste formateur, les retrouvailles de plus en plus agitées entre l’Alliance pour la République (Apr) et le Parti démocratique sénégalais (Pds) ne sont pas du domaine de l’impossible. Tout en reconnaissant que «le pouvoir a plus à perdre de cette tension permanente avec le Pds alors que le dossier de Karim Wade est en train de s’internationaliser», le journaliste formateur a tenu à affirmer que les deux formations politiques «trouvent un intérêt dans ce rapprochement». «Le président a besoin de calmer les relations politiques. Parce que s’il veut encore pouvoir l’année prochaine ou dans deux ans, communiquer sur un bon taux de croissance, il est le premier à avoir besoin d’un espace politique apaisé», souligne-t-il.  Ibrahima Bakhoum ajoutera dans la foulée que «l’autre raison est qu’il ne sert en rien pour Macky Sall d’être le premier président, depuis l’indépendance, à n’avoir jamais pu parler avec son opposition». «Refuser de discuter avec son opposition, ce n’est pas un bon point pour le chef de l’État du point de vue de sa crédibilité», a dit notre interlocuteur.