Les preuves que l’entourage de Macky est « Fan » de Idy…Mamadou Thiam a même fait son mémoire sur Idy…Regardez !

Réponse aux « dames de compagnies »et aux nouveaux « amis » de Macky Sall
Nous sommes sidérés par tant de haine et de violence dans les propos de certains membres du camp présidentiel à l’endroit de Idrissa Seck, pour plaire à leur leader Macky Sall. Parmi les soit disant « répliques » face aux diagnostics de Idrissa Seck sur les échecs de la gouvernance de Macky Sall, celle de Mamadou Thiam, conseiller en communication du Président Macky Sall dans les colonnes du journal l’observateur du 15 décembre 2015 nous a le plus surpris. Nous vous rappellons Monsieur Thiam que vous avez écrit votre mémoire de fin d’étude sur le même Idrissa Seck que vous dénigrez aujourd’hui. Dans votre mémoire de fin d’étude, vous disiez de cet homme qu’il est « un homme de foi » à la page 58 en ces termes : « Dans sa Déclaration de politique générale, le Premier ministre projette l’ethos d’un homme de foi, profondément croyant », à la page 60 que « Idrissa Seck est un homme juste », à la page 63 vous le qualifiez « d’homme humble », à la page 67 « Idrissa Seck est un homme sincère »…..vous trouverez sur ce lien les détails http://www.memoireonline.com/01/06/101/m_communication-politique-et-seduction0.html
Idrissa Seck n’a-t-il pas raison d’affirmer que le régime de Macky Sall a transformé les plumes les plus affutées en dames de compagnie du couple présidentiel ?
S’il y a un Sénégalais dont les convictions politiques voire les convictions tout court sont versatiles, rotatives et tournoyantes comme la girouette, c’est bien Me Nafissatou Diop Cissé, qui s’érige aujourd’hui en bouclier pour défendre l’indéfendable, nous lui rappelons ses propos d’hier, au cours d’une émission le dimanche 2 juin 2013, trois semaines avant qu’elle ne transhume vers les prairies beiges marrons : Me Nafissatou Diop Cissé est formelle ! «Macky Sall n’était pas suffisamment préparé pour diriger le Sénégal». Chargée des relations avec la presse en ce moment-là, dans «Objection», l’émission dominicale aminée Baye Omar Guèye, de Sud FM, elle dit :«Macky Sall a pris le pouvoir mais il n’était pas préparé à l’exercer». Et durant toute l’émission, elle a listé plusieurs «hésitations et errements» dans les prises de décision de Macky Sall.

Me Nafissatou Diop Cissé disait avoir relevé une «cacophonie» notamment dans la communication gouvernementale, surtout sur la nomination du nouveau Directeur général de la Police en ces termes elle disait : «Il y a trop de désordre. Tantôt, on nous dit que c’est Abou Abel Thiam, tantôt, c’est Souleymane Jules Diop ou Latif Coulibaly. La dernière en date est relative aux trois communiqués qui ont été envoyés à la presse
Sur la non-invitation d’Idrissa Seck au dîner avec le Président Barack Obama ,elle s’offusquait en ces termes: « C’est parce que macky Sall n’aime pas la critique » avant d’ajouter ceci : « Macky Sall a raté l’occasion de magnifier la démocratie sénégalaise. Idrissa Seck n’est pas n’importe qui dans la classe politique. C’est une erreur de sa part, lui qui a pourtant invité Modou Diagne Fada qui est de l’opposition.. …..C’est peut-être parce que Macky Sall n’aime pas la critique ».

Ce sont ces mêmes personnes, aujourdhui, qui essaient de faire croire aux esprits les plus faibles le contraire de ce qu’ils avaient dit de bien sur le Président Idrissa Seck en s’appuyant sur des mensonges et de l’hypocrisie sans vergogne.
Qu’ils nous disent le bilan du président Macky Sall après 3 ans et demi de règne en termes d’amélioration des conditions de vie des Sénégalais. Ainsi, on se pose la question de savoir comment ont évolué de 2012 à nos jours les principaux indicateurs socio-économiques suivants : pauvreté, IDH, espérance de vie, mortalité maternelle et infantile, malnutrition, qualité de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur, proportion de classes en paillote, etc…
On n’a pas besoin de programme pour proposer une alternative aux Sénégalais. Il suffit juste de leur dire qu’en votant contre Macky Sall pour qu’il y ait une alternance au Sénégal, il sera mis fin à l’injustice, à l’achat de conscience, au gaspillage des ressources, au manque de transparence dans la gestion du pays, à la pensée unique, à l’endettement sans commune mesure du pays, à la surfacturation, etc….
Alors chers « dames de compagnies » nous vous invitons à revoir vos copies.
Samba THIOUB
REWMI

2 Comments

  1. CES DES PROSTITUES POLITIQUES QUI PENSENT QU’A L’ARGENT DU CONTRIBUABLE MAIS PAS AUX SÉNÉGALAIS .MACKY EST VOMI ET VA DEGAGER EN 2017

Les commentaires sont fermés.