Les premières déclarations d’Aïda Ndiongue après sa libération…Elle lance un appel au ministre de la Justice

« C’est le droit qui a été dit, je me porte bien Alhamdoulilah. Je remercie tout le monde. Je remercie ma famille qui m’a soutenue durant toute cette épreuve. Je remercie mes avocats qui se sont battus pendant 18 mois pour me faire libérer. Je rends un hommage solennel à Me Moustapha Diop qui était mon avocat titulaire et dont le rappel à Dieu m’a beaucoup affectée. Je prie Dieu pour qu’il l’accueille dans son paradis et pour qu’il ait la paix là où il est, parce que je sais qu’il est content en ce moment…J’ai pris cette épreuve avec philosophie. Je l’ai acceptée et vécue dignement jusqu’à aujourd’hui. Je n’ai pas eu de peine, car je suis un être humain et j’accepte la volonté divine. Ça m’a permis de me remettre en question et de faire un retour vers mon créateur que je ne cesse de remercier. Je rends hommage à toutes les femmes que j’ai trouvées là-bas ou qui m’y ont trouvée. Je lance un appel au ministre de la Justice pour qu’il s’occupe du cas des femmes qui sont en prison depuis plus de 5 ans sans être jugées…Je laisse tout entre les mains de Dieu. J’ai confiance en la justice de mon pays et je sais qu’elle fera son travail de la plus juste et plus saine des manières ». A déclaré l’ancienne sénatrice, Aïda Ndiongue qui a été libérée hier après 18 mois passés en prison