Les préalables à la libération de Karim…Ce qu’il faut et…

Ce qu’il ne faudrait pas :

  1. lier la libération de Karim WADE aux retrouvailles libérales;
  2. lier la libération de Karim WADE à un compagnonnage aveugle avec le Président Macky ;
  3. poser des contraintes par rapport à la démarche ou l’approche pour une future libération de Karim WADE parce que le faire libérer est politiquement et juridiquement possible;
  4. suivre ceux ou celles qui sont en train de vouloir saboter la libération;
  5. se perdre dans un style de communication non favorable à la libération de Karim WADE;
  6. oublier que le dossier est politique et que la démarche pour la libération de Karim WADE doit intégrer son futur politique;
  7. perdre de vue que Karim est présidentiable qu’il est le candidat du PDS  aux présidentielles de 2019;
  8. accepter la grâce puisque se serait un suicide à la fois politique et morale.

 

Ce qu’il faut :

  1. libérer Karim WADE dans les meilleurs délais;
  2. une liberté conditionnelle d’abord pour le faire sortir;
  3. lancer de nouveaux processus ou suivre ceux qui sont déjà en cours : avis du groupe de travail des Nations Unies, la délibération de la Cour de justice de la CEDEAO et la  plainte en France devant le tribunal de grande instance de Paris pour « détention arbitraire »;
  4. aller vers l’annulation du procès purement et simplement ou déposer un projet de loi d’amnésie
  5. supprimer la CREI

 

Modou FALL / Degg moo woor

1 Comment

Les commentaires sont fermés.