Les partisans de Mimi demandent à Nafy Ngom d’arrêter sinon…

Communiqué de presse :

Après son limogeage à la tête de l’ofnac, Nafi Ngom KEITA s’est lancée avec son conseil le professeur Nzouankeu, dans une stratégie de contestation et de déballage à des fins de propagande personnelle au détriment de la mission et de l’institution qu’elle a dirigée trois années durant. Nommée par décret le 25 juillet 2013 pour trois ans, il est clair que son mandat est arrivé à terme le 25 juillet dernier. A peine nommée, toutes les conditions et avantages liés à sa fonction ont été mis à sa disposition et non 7 mois plus tard, c’est-à-dire après son serment et qu’elle-même avait commencé à prendre des actes de gestion.

La coordination Apr de grand yoff demande à Nafi Ngom Keita, d’arrêter ce combat d’arrière garde qui n’honore ni sa personne encore moins son rang et dans lequel il ne sortira pas vainqueur puisqu’ayant tort sur toute la ligne. Aux oiseaux de mauvais augure qui prédisent, au lieu d’analyser les faits de façon intrinsèque, avocats du diable ou analystes perdus, la coordination Apr de grand yoff voudrait seulement rappeler que le président Macky SALL s’est engagé librement et sans pression et à crée l’ofnac avec une mission bien claire de lutte contre la corruption et partant de la promotion des pratiques de bonne gouvernance ; qu’une femme parte et qu’une autre arrive ne fera rien changer dans la volonté du président Macky SALL, de préserver les ressources nationales. La coordination félicite et encourage la nouvelle présidente de l’ofnac à mettre exclusivement cette institution au service de la transparence dans le respect strict des lois.

La coordination

Cheikh NDIAYE porte parole

Dakar le 3 Aout 2016.