Les nouvelles dispositions d’Amadou Ba…Le FMI ne sera pas content

«Le gouvernement du Sénégal ne supprimera pas les exonérations fiscales accordées à certaines entreprises qui donnent du tonus à l’économie. Le secrétaire général du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan, Cheikh Tidiane Diop, n’emprunte pas de détour pour le dire : « Dans tous les pays du monde et au sein de toutes les administrations et de tous les codes fiscaux, elles sont prévues. La fiscalité demeure et demeurera toujours un instrument de  politique économique. De ce fait, nous aurons toujours des exonérations au regard des orientations de politiques et des secteurs que nous voulons promouvoir pour le développement économique et social du pays», informe le Témoin.

Ainsi, selon le journal, «le Sénégal ignore la directive du FMI, qui prône un système d’imposition pour tout le monde. Sans exception. Cependant, Cheikh Tidiane Diop promet que le Sénégal travaillera «à la rationalisation pour que les secteurs qui doivent en bénéficier continuent d’en bénéficier et que pour ceux qui n’y ont pas droit, qu’on arrive à des mesures de corrections ».

 Il voit d’ailleurs l’invite du FMI comme un appel à une rationalisation plutôt qu’une injonction pour une suppression des exonérations fiscales.