Les manœuvres de Karim Wade depuis Rebeuss…Que sait-il de la réalité ?…Il veut voir les traîtres

Les manœuvres sont en régime continu au Parti démocratique sénégalais (PDS) où même un détenu peut recevoir des responsables politiques et leur parler à sa guise, loin des regards indiscrets. Il nous revient que Karim Meïssa Wade a reçu hier Mouhamadou Lamine Keïta, Khafor Touré et Abdoulaye Sow, tous trois membres de la Fédération nationale des cadres libéraux (FNCL) et signataires du fameux mémorandum qui a mis le Pds sens dessus dessous. Une audience de près d’une heure, au cours de laquelle Karim Wade semble bénir la volonté de restructuration exprimée par les ‘’frondeurs’’ du Pds. Il est même allé plus loin, expliquant à ses visiteurs que le parti doit avoir une configuration telle qu’il pourra être opérationnel le jour où il va reconquérir le pouvoir. Dort-il éveillé ? Karim Wade n’en donne pas en tout cas l’air, surtout lorsqu’il affirme qu’il travaille activement sur un futur programme. Selon des confidences faites par ces responsables libéraux à leurs camarades de parti, donc non confirmées par Karim Wade, le fait de rester en prison lui a permis de confectionner un programme à même de développer le Sénégal. ‘’En vérité, Macky Sall m’a aidé’’, rapporte-t-on. A la fin de la rencontre, le prisonnier le plus célèbre de Rebeuss a exprimé sa volonté de recevoir Modou Diagne Fada, chef de file des frondeurs. Il a demandé à Mouhamadou Lamine Keïta, Khafor Touré et Abdoulaye Sow d’exprimer à Fada son désir de discuter avec lui et d’échanger sur toutes les questions. Mais si Karim Wade joue l’ouverture, assurent nos sources, c’est parce qu’il a bien évalué le danger que court le Pds dont il est en vérité l’unique héritier, selon d’ailleurs la seule bonne volonté de son père qui devrait d’ailleurs se rendre à Paris, après la restructuration du Secrétariat national du Pds. Après ce premier round, le camp de Wade, qui veut en réalité éliminer de la scène politique Modou Diagne Fada, va évaluer, nous dit-on. Le camp de Fada ne va pas rester inerte. On nous souffle qu’il a compris le sens des manœuvres en cours et devrait réagir dans les prochains jours. A suivre donc !