Les magistrats traitent un ministre de Macky d’incompétent et d’inapte à occuper de hautes fonctions

L’accueil réservé par le ministre délégué auprès du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, chargé de la Micro finance et de l’Economie solidaire, Moustapha Diop à des agents de la Cour des comptes lors d’une mission d’audit de la Chambre des entreprises auprès du Fonds de promotion de l’entreprenariat féminin, est synonyme de l’incompétence de ce dernier à occuper une fonction ministérielle. Suffisant pour que l’Union des magistrats du Sénégal demande au président de la République, Macky Sall de tirer les conséquences d’un tel acte.
Le président de la République Macky Sall doit prendre conscience de l’incompétence du ministre délégué auprès du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, chargé de la Microfinance et de l’Economie solidaire, Moustapha Diop à s’acquitter convenablement de la tâche qui lui est impartie. L’alerte est de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) qui dénonce ainsi l’accueil réservé par Moustapha Diop à des magistrats de la Cour des comptes lors d’un audit (de contrôle) d’une structure qu’il dirige.
«Le Bureau exécutif demande à monsieur le président de la République, président du Conseil supérieur de la magistrature, au vu de l’incurie de Monsieur Diop, caractéristique de son ignorance des règles élémentaires de fonctionnement d’un Etat de droit, de constater l’incapacité manifeste de ce dernier à occuper d’aussi hautes fonctions et d’en tirer toutes les conséquences», lit-on dans un communiqué de l’Ums parvenu à notre rédaction, hier mardi 8 juin.