Les libéraux sont des comploteurs qui font fi de toutes les valeurs…90% des responsables du Pds ne croient pas en Karim Wade

Les libéraux sont des faux et des comploteurs…C’est l’ancien député libéral de Latmingué qui le dit. Dans l’entretien-vérité qu’il a accordé à nos confrères du Pop, El Hadji Malick Guèye – qui préside, aujourd’hui, aux destinées du mouvement «Suxali Sine-Saloum and ak Senegaal» ne décolère pas contre ses anciens frères libéraux. Il les traite de « comploteurs »…
« Je remercie beaucoup le Président Wade, et prie le bon Dieu de lui accorder une longue vie. C’est des relations de confiance que j’ai toujours entretenues avec Me Wade. Et jusqu’à présent, on continue d’entretenir de bonnes relations. Il m’appelle souvent au téléphone. Je lui dois beaucoup. Il a toujours pris en compte mes conseils et recommandations. Donc, ce n’est pas à cause de lui que j’ai quitté le Pds. On a comploté contre moi, lorsque j’ai refusé de signer la pétition pour le départ de Macky Sall de la tête de l’Assemblée nationale. Le Président Wade m’avait promis un poste de 2e Vice-président à l’Assemblée nationale. Les comploteurs sont allés dire à Me Wade que beaucoup de membres de notre groupe parlementaire n’étaient pas d’accord, parce que j’avais refusé de signer la pétition. On m’a également fait un autre coup bas, lors des dernières élections législatives. Je voulais aller sur une autre liste avec des amis. Quand Me Wade a eu vent de cette information, il m’a fait venir en me disant qu’il allait faire de moi le sixième sur la liste nationale. C’est ainsi qu’il a remis mon dossier à Oumar Sarr. C’est Modou Diagne Fada qui a enlevé mon nom de la sixième place, pour me mettre à la vingt-troisième place. Malgré ce coup bas, j’ai tenu à aller aux élections, surtout à cause de Me Wade à qui je dois beaucoup. Durant les 8 ans que j’ai dirigé la Fédération départementale Pds de Kaolack, nous n’avons jamais perdu des élections.
Des comploteurs qui font fi de toutes les valeurs. Des gens qui ne se soucient même pas d’Abdoulaye Wade. Ce qui les intéresse, c’est leurs intérêts. 90% des responsables du Pds ne croient pas en Karim Wade. Ils font tout pour que Karim Wade ne sorte pas de prison. C’est des gens faux et qui n’ont aucune base politique. Ils ont trompé Abdoulaye Wade pour occuper des postes. Lors d’une émission à Walf Tv, j’avais dit à Karim Wade de ne pas se laisser tromper par les gens qui le poussaient à avoir des ambitions politiques. Je lui avais dit de ne pas se presser et de continuer à apprendre aux côtés de son grand-frère Idrissa Seck. Je n’ai jamais cru à cette affaire de dévolution monarchique du pouvoir. Seul Dieu donne le pouvoir. La crise qui secoue, aujourd’hui, le Pds, ne me surprend guère. D’autres crises sont même à prévoir. Le Pds est victime de ses comploteurs et de ses complots. Je les avais prévenus, lorsque nous étions au pouvoir. Les complots ne mènent qu’à des problèmes. Aujourd’hui, l’histoire m’a donné raison. Ils ont tellement comploté, qu’ils y ont laissé des plumes. Les responsables de ce parti font semblant d’être ensemble, alors qu’ils ne s’apprécient pas. C’est un vrai jeu de dupe entre eux. Ils sont ensemble, mais ils n’ont pas la même destination. L’accession de Macky Sall à la magistrature suprême les a surpris. Aujourd’hui, chacun d’entre eux se croit présidentiable. Les gens qui font tout pour creuser davantage le fossé entre Abdoulaye Wade et Macky Sall n’aiment pas le Sénégal. C’est deux grands hommes qui doivent se retrouver dans l’intérêt du Sénégal. Quand le Président Macky Sall m’a reçu, je n’ai senti aucune tension de sa part par rapport à Abdoulaye Wade. Ce que je n’ai jamais compris avec Abdoulaye Wade, c’est que tous les gens qu’il a portés au pinacle, il les a ensuite combattus. »