Les libéraux d’Espagne manifestent leur indignation sur le fonctionnement de la justice sénégalaise

Le verdict de la honte par Mor Kane,
Analysant le verdict prononcé par la cour suprême, déboutant le recours en cassation de notre candidat aux prochaines joutes présidentielles, Karim Wade, contre l’arrêt de la CREI, la Fédération PDS de Espagne manifeste encore une fois de plus son indignation sur le fonctionnement de la justice sénégalaise.
A travers ce jugement, la cour suprême vient de tout dire, sauf le droit.
Une justice manipulée, manœuvrée et qui sert de bras armé à l’Alliance pour la République pour solder des comptes politiques en faveur de Monsieur Macky SALL.
La cour suprême, à travers ce jugement vient de réaffirmer l’arrêt de la CREI pour empêcher à Karim WADE de se présenter aux prochaines joutes électorales.
Un verdict qui non seulement condamne le candidat du PDS, vise personnellement le président Abdoulaye WADE mais aussi le PDS et oriente l’opposition sénégalaise vers la dispersion par conséquent un verdict politique.
Le verdict dicté par Macky Sall et prononcé par la voix d’un magistrat est le verdict de la honte et cela démontre qui plus est que Macky Sall n’est aucunement une garantie pour la séparation des pouvoirs et constitue un danger pour la démocratie au Sénégal.
Au Sénégal la seule possibilité pour un magistrat d’accéder à une promotion professionnelle est de s’affilier à l’Alliance pour la République,
Cette justice d’un autre âge doit être reformée et être adaptée aux temps modernes pour jouer son rôle réel qui est de rendre la justice de manière égalitaire. Sans égalité, il n y a pas de justice.
Il est d’une réelle irresponsabilité de maintenir Karim WADE en prison si Macky SALL n’apporte pas la preuve de sa fortune dont certains observateurs estiment à un peu plus de sept milliards de francs CFA.
Quand un fonctionnaire ou agent de l’état dispose de sept milliards, des indices raisonnables de délits sont notées.
A ce niveau, nous pouvons penser aux délits tels que délinquance économique, malversation financière, perception de commissions illégales, détournement de fonds publics, corruption, invasion de capitales, fraude fiscale, etc. etc…
N’existe-t-il pas ici de bonnes raisons pour la justice sénégalaise d’instruire ce dossier ?
Si les procédures adéquates ne sont pas enclenchées pour éclairer les sénégalais au nom de la transparence, de l’équité et du principe de rendre de compte, nous sommes en face d’une justice pourrie qui œuvre principalement et exclusivement pour les intérêts du pouvoir en place.
Avons-nous besoin d’un pouvoir judiciaire s’il est incapable de rendre justice de manière égalitaire ?
La Fédération PDS de l’Espagne réaffirme son attachement au respect des libertés consacrées par la constitution sénégalaise et appelle à tous les hommes et femmes épris de liberté et de justice à être prêts pour en découdre de manière démocratique avec ce régime en place au Sénégal car dans un pays où l’oppression des acteurs de l’opposition est la loi, la résistance est un droit, le meeting du 21 aout 2015 à la place de l’obélisque de Dakar du Front Patriotique pour la Défense de la République constitue le premier jalon de notre résistance.
La Fédération PDS de l’Espagne appelle à tous les militants et militantes du PDS, à tous les sympathisants du PDS à tous les militants de ASKAW, à tous les militants de droit de l’homme à se tenir prêts pour fédérer tous les efforts pour la libération du prisonnier politique Karim Wade ainsi que tous ses compagnons politiques.
Ce tyran de Macky Sall a ramené la démocratie sénégalaise à la hauteur de nos pieds, ouvrant des brèches de confrontation systématiques avec le peuple sénégalais, violant constamment la constitution sénégalaise, empêchant toute tentative d’expression des libertés fondamentales garanties par la constitution sénégalaise.
A cela s’ajoutent le manque d’efficacité dans la gestion des affaires au Sénégal mais aussi le manque de respect envers les populations et surtout à l’endroit de la population sénégalaise de la diaspora.
La Fédération PDS de l’Espagne s’engage à une campagne d`information, de sensibilisation pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur des dérives autoritaires du régime de Macky Sall à une date et suivant un chronogramme qui sera diffuse ‘à travers la presse.

Fait en Espagne, ce 23 août 2015
Mor KANE
Président Fédération PDS Espagne