Les libéraux dénoncent une vaste fumisterie, d’opération de communication pathétique

La technique du « mensonge illustratif », plus il se fonde sur une énormité, mieux il s’assure de sa pérennité, dit-on.
Ce 16 février 2016 fera date dans la mémoire collectif du peuple sénégalais par le fait d’un seul homme, Mr Macky Sall, président de « la Rupture ».
Oui ! Rupture dit-il. Et rupture pour lui c’est s’allier avec le diable pour attaquer l’enfer. Or, il se trouve que diable et enfer ne font qu’un.
Macky candidat, Macky Président n’a cessé de nous rabâcher qu’il allait réduire son mandat et se l’appliquer.il en avait même fait la promotion commerciale à l’internationale. Des perrons de l’Elysée au Bureau ovale de la Maison Blanche en passant devant la presse internationale, ce monsieur semble aujourd’hui nous faire croire qu’il vendait un produit non labélisé « constitution » et qu’il ignorait foncièrement ce détail malgré tous les postes de responsabilité qu’il a occupé dans ce pays.
Aujourd’hui le diable est dans ce détail qui l’arrange et ce diable n’est autre que la Constitution que Mr Macky Sall semblait ignorer de son existence au moment de faire cette promesse internationalisée.
De qui se moque-t-on ?
Par ailleurs, s’il était de bonne foi, d’autres voies constitutionnelles « non endiablées » s’offraient à lui. Hélas, il a préféré jouer les premiers rôles à la promotion de cette tragi-comédie grotesque avec en toile de fond le scénario du film « la vérité, si je mens ».
Et comme un pantin juridique, éthique et moral, Mr Macky Sall a fait montre devant le peuple, que sa seule préoccupation c’est d’inventer des manipulations, des artifices légaux pour essayer de sauver sa gamelle et servir sa nouvelle bande de transhumants qu’il qualifiait de Rats.

On s’y attendait Mr le Président ! Au vu des séquences qui ont précédées votre déclaration de Rupture avec le peuple.
Ce serait le contraire, à savoir le respect de la parole donnée, qui nous aurait surpris.
Votre discours de ce soir, à l’image des précédents, semblait fort bien à une vaste fumisterie, d’opération de communication pathétique et de coulée de lave sinistre vis à vis du peuple Sénégalais.
Mais le peuple vient de découvrir que votre seul but est de vous maintenir au pouvoir, y compris par le calcul, le cynisme et la perversité.

En d’autres temps, on aurait pu s’écrier :
« Jusqu’à quand, MACKY, abuseras-tu de notre patience »
Dr Seck Mamadou
Cadre Libéral – Paris