Les libéraux de France remettent sur la table le conflit Mankeur-Jules Diop dans le « Tamsir Fayegate »

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FEDERATION PDS DE FRANCE.
La fédération PDS/PARIS et différents mouvements de soutien au frère Karim Wade parmi lesquels ASSKAW, CLUB MALIK, MISAK….se sont réunies le samedi 08 Août au foyer Courbevoie sous la présidence du frère Ndéné Sakho.
Nous avons fait le tour d’horizon de l’actualité sénégalaise et nous avons défini des perspectives de travail.
Sur l’actualité sénégalaise, nous avons pris acte du caillassage du président Macky Sall lors de sa visite à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Nous avons apporté notre solidarité et notre soutien aux étudiants pour que le meurtrier de l’étudiant Bassirou Faye soit arrêté, poursuivi et jugé par un tribunal libre et indépendant. Nous avons aussi condamné les arrestations ciblées d’étudiants de l’opposition, notamment d’El hadj Diaw (secrétaire général adjoint du MEEL) à qui Macky Sall veut faire porter la responsabilité de son humiliation par des étudiants trahis.
Nous partageons le communiqué du Parti Démocratique Sénégalais suite à ce caillassage et comprenons la sortie de notre frère Oumar Sarr exténué qu’il est par les multiples provocations de Macky Sall à l’égard des étudiants.
Sur des interrogations de Meissa Touré coordonnateur de la fédération PDS de Paris, en ce qui concerne les différents moyens du pourvoi en cassation soulevés par les avocats de Karim Wade, le frère Sadio Cissé en sa qualité de juriste nous a apporté les éclairages nécessaires.
Faisant une appréciation de ce qui est désormais convenu d’appeler le Tamsir Fayegate, par allusion à l’arrestation du Consul général du Sénégal à Marseille, nous avons condamné avec la plus grande fermeté le cafouillage qu’il y a eu au sommet de l’Etat. Le silence suspect du Président de la République face à la dispute publique entre le ministre des affaires étrangères et son collègue des sénégalais de l’extérieur traduise son manque d’autorité. Nous avons également déploré l’absence de position officielle et claire de l’Etat du Sénégal sur cette affaire. En effet,Le Ministère des Affaires étrangères a sorti un communiqué relevant le Consul de ses fonction et le Secrétaire d’Etat chargé des sénégalais de l’Extérieur a fait une sortie publique contredisant ce communiqué. Face à cette cacophonie, le Président Macky Sall a brillé par son absence parce que n’osant pas choisir entre son ami ministre des affaires étrangères et Monsieur Souleymane Jules Diop ministre des sénégalais de l’extérieur par ailleurs protégé de Madame Maréme Faye première dame du Sénégal.
Abordant la question des perspectives, nous avons convenu de confier au frère Demba Sané de réfléchir sur une action civique pour les jours ou semaines à venir.
Le frère Atab Ndiaye de ASSKAW a été chargé de composer une commission pour continuer à faire le nécessaire pour l’organisation d’une conférence internationale sur la violation des différents droits de notre frère Karim Wade et plus généralement sur la violation des droits au cours de la détention provisoire.
Notre sœur Oumou Niang a proposé d’organiser un grand meeting des partis d’opposition à Mantes la Jolie. Mandat lui a été donné pour faire toutes les diligences nécessaires pour la réussite de ce grand événement.
Nous avons aussi proposé à tous les participants de réfléchir sur un programme de rentrée politique pour les réunions à venir.
Comme toutes les réunions du PDS, cette réunion a été l’occasion d’un débat riche, souvent houleux avec des propositions et contrepropositions preuve de la vitalité démocratique au sein de notre partie. Encore comme toujours, la réunion s’est terminée dans la paix, la fraternité, la concorde et des prières. Nous avons prié pour l’union du parti, l’union du front républicain, pour un Sénégal uni, stable et prospère avec le frère Karim Meissa Wade comme président de la République.
Par ce communiqué, le PDS et ses alliés présents à cette réunion se démarquent de toute autre communication parue dans la presse.
Vive le Sénégal
Vive le PDS et ses alliés.
Vive la fédération PDS/france
Fait à Paris le 10 août 2015.
Ibrahima Ndiaye
Consultant en Informatique
Secrétaire de séance.

4 Comments

  1. Mais Ndiaye, ceci est un compte rendu pas un communiqué. Tu fais du grand écartement. « En sa qualité de juriste » mdrrr. D’autres personnes se sont exprimées sur la question juridique de façon plus pertinente que le pseudo juriste. Pourquoi ne pas mentionner leurs noms, ce compte rendu n’est pas fidèle.
    La militante de la fédération Pds Paris se désolidarise de ce torchon.

  2. « Abordant la question des perspectives, nous avons convenu de confier au frère Demba Sané de réfléchir sur une action civique pour les jours ou semaines à venir. »
    Mademba Sané ne dirige rien, juste une grande gueule, il ne peut même pas diriger deux cabris encore moins une action civique. Arrêtez de délirer. Il ne peut même pas mobiliser des pigeons. Soyez sérieux.

  3. Texte incompréhensible, redondance à gogo, bourré de fautes, pas de connecteurs logiques, du coq à l’âne, de Charybde en Scylla. Ndiaye le consultant en informatique, epeuleuwww, à la prochaine fois Bescherelle ou un dictionnaire vous sera d’une aide cruciale.

  4. Ibrahima Ndiaye xana tu as reçu l’argent de Modou Diagne motax tu es obligé de faire un communiqué pour le rassurer. Je suis une militante PDS, tu m’as vraiment deçu.

Les commentaires sont fermés.