Les libéraux de Bignona exigent la libération de Oumar et invitent le pouvoir à la sérénité dans l’affaire Lamine Diack

En assemblée générale ce Dimanche, les libéraux de Bignona se sont indigné de l’arrestation de Oumar Sarr dans l’affaire Lamine Diack. Pour eux, cela démontre le manque sérénité et de lucidité du pouvoir aidé par la justice. Considérant que le secrétaire général adjoint du PDS n’a fait que commenter l’information ils affirment que la place de leur leader n’est pas la prison. Pour eux, Oumar Sarr doit être libéré tout de suite et sans délais. Par la même occasion, ils exigent la libération de tous les autres « détenus politiques ». Concernant Toussaint qui doit faire face au juge le 14 Janvier, la fédération PDS de Bignona rejette tout report. Ils s’étonnent en fin du mutisme du procureur dans l’affaire Lamine Diack. Pour eux, la justice devait s’autosaisir du dossier pour découvrir tous ceux qui ont bénéficié de  » l’argent sale » et les traduire devant la CREI pour enrichissement illicite. Parlant en leur parole, le docteur Titi Tamba, membre du Secrétariat National a invité tous les libéraux à resserre les rangs pour faire face « aux dérives du régime en place » et amener la justice à traquer tous ceux qui ont goûté à « argent du dopage »
L.BADIANE pour xibaaru.com