Les libéraux créent des litiges à l’Assemblée nationale

Les 5 sages du Conseil constitutionnel vont se mettre autour d’une table pour trancher les litiges qui plombent le fonctionnement de l’Assemblée nationale. Selon Le Quotidien qui cite la Rfm, Moustapha Niasse a déjà saisi le président de la République de son intention de porter le problème du groupe parlementaire des libéraux et démocrates devant le Conseil constitutionnel. Ce groupe fait l’objet de tiraillements entre Modou Diagne Fada et Aida Mbodj suite à la décision de Me Abdoulaye Wade de retirer le poste à Fada qui était entré en rébellion et qui vient de créer son parti. Le journal précise qu’il reviendra aux 5 sages de dire si Modou Diagne Fada, démissionnaire du Pds, peut continuer à diriger le groupe parlementaire des libéraux. Jusqu’à preuve du contraire, les libéraux ont toujours considéré Aida Mbodj comme la présidente du groupe. Et la création du parti de Fada pourrait faciliter les choses pour les libéraux, ajoute le journal.

Un autre problème que le Conseil constitutionnel devra régler, c’est le remplacement d’Ousmane Ngom dont le poste reste vacant depuis sa démission. Deux candidats se sont signalés: Aliou Sow et Mamadou Lamine Keita. Si le second nommé bénéficie du soutien du Pds, ce n’est pas le cas pour le premier qui, comme Modou Diagne Fada, n’est plus membre du Pds. Même s’il crie sur tous les toits que le poste lui revient de droit.