Les libéraux avaient prévu, il y a un mois, de manifester le 21 aout : Alors pourquoi le verdict de Karim le 20 août ?

Le Pds et ses alliés sonnent la mobilisation. Le PDS et Cie ne semblent pas apprécier la décision prise par la Cour suprême de différer le verdict concernant l’invalidation ou non de la condamnation de Karim Wade jusqu’au 20 août prochain.
Aussitôt après la décision des cinq «sages» et les réactions des avocats de Karim Wade (conférence de presse) et de la Partie civile, Oumar Sarr et Cie ont battu le rappel des troupes à la permanence Mamadou Lamine Badji pour dégager les mesures et étaler un programme en perspective de la grande manifestation qu’ils comptent organiser le 21 août prochain.
«C’est fini ! Le ton est donné. Ils nous ont déclaré la guerre, ils vont l’obtenir», s’exclame un militant de PDS surexcité, à sa sortie de la réunion d’hier. Un autre d’ajouter : «C’est de la provocation ! C’est savamment orchestré. La cour sait que nous avons retenu depuis le mois de juillet dernier, le 21 août pour organiser une marche. Pourquoi, elle renvoie sa décision à la veille. Qu’ils sachent que quelque soit leur décision, nous allons manifester». Mais du côté des responsables politiques ayant pris part à la rencontre, rien n’est encore défini. «C’était une réunion de militants. Nous avons juste retenu une manifestation. Ça peut être une marche, un meeting, un sit-in etc.», confie un allié du PDS.
La même source annonce qu’une délégation va se rendre ce vendredi à Mbacké. Demain samedi, ce sera au tour de Dakar. Fatick recevra ensuite la délégation des Libéraux et de ses alliés, le dimanche. Elle fera cap sur Mbour le lundi.