Les Jeunes libéraux « taclent » Idy sur le prétendu « deal »

Pour les jeunes libéraux, le président du parti Rewmi a rompu pratiquement son compagnonnage avec le Pds, depuis sa sortie pour dénoncer «le deal» de Macky Sall et Me Wade pour libérer Karim Wade. Le secrétaire général du Meel, Victor Sadio Diouf, a fustigé l’attitude du leader de Rewmi qui pense que la libération est le fruit d’un deal. Le jeune responsable libéral rappelle que leur candidat Karim Wade n’a jamais été demandeur d’une grâce présidentielle et c’est le président de la République, lui-même, en vertu des prérogatives que la Constitution lui confère, qui a pris la décision de le gracier. Victor Sadio Diouf écarte tout deal dans cette affaire, parce que, dit-il, Touba et Tivaouane, qui ont été les principaux acteurs pour la libération de Karim Wade, ne vont pas tremper dans un deal. En qualifiant de deal la libération de Karim Wade, d’après ces jeunes libéraux, Idrissa Seck manque de respect aux guides religieux de notre pays. Ainsi, ils invitent l’ancien maire de Thiès à présenter des excuses.