Les jeunes du PS rejettent la « pétition pour sortir du gouvernement »

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le mouvement des Jeunesses Socialistes du Sénégal en Europe regrette la course à la médiatisation et au buzz dans laquelle se lancent nos camarades de Dakar.

Hier c’était les Jeunesses Démocratiques et Socialistes (JDS), qui, comme à leur habitude tirent à boulets rouges sur le Parti et sa Direction. Les mots prononcés ne l’étaient pas pour la première fois. Mais cette fois-ci, ils sont allés très loin, beaucoup trop loin, jusqu’à lancer une pétition. Une pétition pour sortir de la coalition BENNO BOOK YAAKAR et appelant à la démission des socialistes que nous avons mis à la disposition du Président SALL. Faut-il rappeler à ces camarades que le Sénégal a besoin d’hommes compétents ? Les ministres Socialistes ont tous les critères requis pour servir notre pays. Alors pourquoi priver notre peuple de leurs compétences uniquement pour conquérir le pouvoir ? Est-ce accéder au pouvoir qui compte ou le fait d’avoir des hommes compétents aux responsabilités ? Nous rappelons à Babacar Diop et à ses amis, que le rêve de Senghor a toujours été d’avoir les hommes qu’il faut à la bonne place.

La démission de nos ministres équivaut à priver notre peuple de l’efficacité de SERIGNE MBAYE THIAM à l’Education Nationale. C’est aussi ne plus faire bénéficier à nos enfants d’une vision qui manquait au Sénégal depuis douze années. Est-il possible de trouver une femme plus compétente et plus courageuse qu’AMINATA MBENGUE NDIAYE pour relever notre élevage qui était dans l’abîme ? Non camarade ! Pensez d’abord au très bon travail qui se fait dans ces deux ministères pour déchirer votre pétition. Nos ministres doivent rester dans ce gouvernement tant qu’ils auront une liberté d’action pour exercer leur fonction.

Quant à BENNO BOK YAAKAR, nous y étions en raison d’une majorité socialiste et sans condition. C’est cette même majorité qui doit décider de ce que nous en ferons, pas la pression d’un groupe insignifiant.

Nous regrettons également la sortie du camarade ABDOULAYE GALLO DIAO du Forum des Jeunesses Socialistes (JDS). Non seulement il a été virulent et désobligeant envers d’autre camarades, mais il continue aussi à usurper le titre de coordonnateur adjoint de la cellule communication. Nous déplorons que le nom d’un organe aussi important du PS soit lié à cet homme lors d’une conférence de presse. Monsieur DIAO ne fait plus partie des communicants du PS depuis plus d’une année.

Partisans de l’ordre et de l’égalité, nous souhaitons que ses deux mouvements, à défaut d’adopter un comportement correspondant aux valeurs socialistes, soient interdits d’organiser toute manifestation au sein de tout local appartenant au parti.

Nous appelons les instances du parti à prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter la comédie à laquelle les Sénégalais assistent. Le PS n’est pas un théâtre où le plus ridicule est celui qu’on voit le plus. Nous devons revenir à l’essentiel. La mission d’un socialiste est de réfléchir sur tout ce qui peut apporter du bien au peuple, non pas d’être la risée de ceux qui compte sur lui.

La Meilleure façon de revenir au pouvoir est de travailler dans la discipline afin que nous puissions bâtir notre projet de société. C’est également plus bénéfique de soutenir notre parti et ceux qui le dirigent en respectant la ligne fixée mais surtout en adoptant l’exemplarité du comportement de notre SG. C’est-à-dire ne jamais répondre à la provocation, respecter la liberté d’expression et se défaire de toute indiscipline et discourtoisie envers ses camarades.

Il est plus qu’urgent que nous jeunes socialistes allons fréquenter les bibliothèques pour relire les enseignements de Senghor. On ne devient pas bon serviteur du peuple avec un verre d’alcool et un micro.

Fait à Paris Le 02 Octobre 2016                                                        

                                                                                                  

Le secrétariat général du M.J.E.S.E