Les jeunes du PS réclament l’exclusion de Barthélémy Dias

Entre Wilane et Barth Diaz, c’est la guerre à mort. Après la virée de Barth dans le fief kaffrinois du porte-parole du Ps, les ouailles de ce dernier sont montées au créneau pour fusiller le député-maire de Mermoz-Sacré Cœur. Après ce qu’il qualifie de «sortie discourtoise, irréfléchie, indécente et politiquement insensée du tonitruant Barthélémy Diaz contre le camarade Abdoulaye Vilane, Secrétaire général de l’Union régionale de Kaffrine», Malick Ndao, Secrétaire général de l’Union régionale des jeunesses socialistes de Kaffrine dit tenir à «rétablir la vérité en rappelant à l’opinion le contexte et les circonstances de cette soi-disant tournée qui est de nationale que le nom».

Selon lui, «après avoir été chassé de Tambacounda, l’ingrat Barthélémy Diaz pensait se relever de son humiliation en choisissant Kaffrine comme refuge. Hélas, Kaffrine ne saurait être un lieu de repli pour des comploteurs, des maîtres dans l’art de la trahison, des orfèvres de la manipulation, des délateurs professionnels qui n’ont aucune vision prospective de l’avenir politique de notre parti si ce n’est de renouveler leur mandat de député, justifiant ainsi leur comportement inouï». Malick Ndao et ses camarades soulignent que «le camarade Abdoulaye Vilane ne saurait être, ni leur objet de discussion, encore moins leur interlocuteur dans leur débat enfantin, leurs actes fractionnistes et scissionnistes. Il bénéficie de la confiance totale de l’Union régionale de Kaffrine et du parti dont il porte la parole avec engagement, détermination, loyauté et fermeté».

Pour Ndao & Cie, «ce rappel est une mise en garde, car la seconde tentative de poser ses actes d’indiscipline militante de défiance vis-à-vis de la direction du parti dans la région de Kaffrine peut être fatale à l’enfant à la gâchette facile». Brrrr !!!! Finissant, la jeunesse socialiste de la région de Kaffrine «derrière son Secrétaire général Abdoulaye Vilane, réitère son engagement et sa fidélité au camarade Secrétaire générale Ousmane Tanor Dieng et demande à la Direction du Parti, à défaut d’exclure Barthélémy Diaz du parti pour actes d’indiscipline et fractionniste, de le démettre de son poste de Secrétaire national à la vie politique parce qu’il ne mesure pas la pleine mesure des responsabilités qui lui sont confiées».