Les jeunes de Matam en colère contre Macky…Un village disparaît sous les eaux (Vidéo & photos)

C’est grave ce qui se passe à Matam… Le village de Doumga Ouro Alpha dans la commune de Bokidiawé a presque disparu sous les eaux diluviennes…Et aucune autorité pour les soutenir. Préfet, Sous-préfet, maire et politiciens au pouvoir ou dans l’opposition…Personne à leur chevet. Conséquences : plus de 5000 habitants sans abris.

Cette situation a poussé les jeunes de Matam à crier leur colère en créant leur mouvement « Tout va mal à Matam »

inondation doumga matam

Et c’est ce mouvement dirigé par Moussa Sakho qui a fait parvenir un communiqué pour dénoncer l’absence des autorités face au calvaire que vit Matam…Xibaaru vous livre l’intégralité du communiqué.

moussa Sakho matamNous jeunes de Matam, annonçons sous l’égide de notre coordonnateur M Moussa Sakho, la naissance de notre mouvement Tout va mal à Matam, un groupement de jeunes matamois soucieux du développement de notre région et de sa stabilité, donc une jeunesse mature et responsable.
Matam va mal à tout point de vue ; infrastructures sportives, sanitaires, scolaires, routes, éclairages, insécurité etc. tout fait défaut dans notre région. La jeunesse qui demeure confrontée au manque d’emploi ne sait où tourner la tête et cri son désarroi nous sommes fatigués par la pauvreté endémique dans notre contrée.
En cette période d’hivernage, les populations font face à de terribles cas d’inondations à l’image du village de Doumga Ouro Alpha dans la commune de Bokidiawé qui a fini par être rasé de la carte par les eaux. Ainsi plus de 5000 habitants sont  devenues des sans-abris, des sinistrés ajouté à cela les risques énormes d’épidémie surtout pour les enfants.
Matam est laissé en rade par le gouvernement de Mr Macky Sall et c’est injuste le Sénégal ne se résume pas à Dakar.
Tout va mal à Matam lance un SOS car la situation est alarmante au village de Doumga Ouro Alpha.
Le coordonnateur
M Moussa Sakho (photo)