Les IGE crachent leur vérité au patron Macky : « Il y a mal gouvernance parce qu’il n’y a pas de contrôle »

Pour le vérificateur général du Sénégal, François Collin, les origines de la mal gouvernance économique et financière sont à rechercher dans l’absence pernicieuse de contrôle et la récurrence d’irrégularités sur le plan de la gestion comptable et financière, entre autres.
De l’avis du vérificateur général, il ressort de l’analyse des exemples concrets cités dans ce rapport que les origines de la mal gouvernance économique et financière, sont à rechercher dans plusieurs domaines.
Ceux-ci concernent, notamment, l’absence pernicieuse de contrôle, la conclusion par l’Etat de conventions et contrats parfois inéquitables, la récurrence d’irrégularités sur le plan de la gestion comptable et financière, ainsi que dans l’application des règles de passation des marchés publics.

1 Comment

  1. En 2013 et en 2014, Macky avait promis un examen attentif les rapports des IGE. En 2013, 2014 comme en 2015, on a eu dans la presse les mêmes sempiternelles répétitions, on nous remonte toujours de 4 à 7 ans pour fustiger les gestions d’alors. 4 à 7 ans c’est juste quand Macky ne faisait plus parti de la gestion toujours la même auditée. La preuve on continue de revenir sur la privatisation de SUNEOR, celle de SUDATEL, celle de DPW. Des privatisations qui n’auront la paix que lorsqu’elles reviendront entre les mains de ceux que le sénégalais a maintenant fini de connaître. Et depuis 4 ans que Macky est au pouvoir (2012, 2013, 2014, 2015), il n’y a toujours pas de gestion de Macky Sall au regard des rapports des IGE, en tout cas de ce qu’on en lit dans la presse. On est tenté de dire que c’est encore Wade qui dirige le Sénégal depuis 4 ans qu’il a quitté le pouvoir. Et Macky continue de tirer sur la même corde de la zéro-isation. Et à force cela fait de lui un inexistant. Il y a eu la gestion de Wade, et après, il continue de y avoir la gestion de Wade, et rien de nouveau au Sénégal.

Les commentaires sont fermés.