Les handicapés accusent Macky d’encourager la mendicité…Un échec de sa politique sociale

Les personnes vivant avec handicap ne sont pas satisfaites de la politique d’emplois du président Macky Sall. Cette couche vulnérable soupçonne l’actuel régime d’encourager la mendicité avec ses nouveaux programmes sociaux.
Avec les anciens régimes on a tout entendu sur les différents programmes de réinsertions pour les personnes vivant avec handicap. Avec l’actuel régime, c’est la carte «d’égalité de chance» et tant d’autres actions sociales visant à aider ce groupe vulnérable. Mais, hier, le président de l’Association nationale des personnes accidentées vivant avec un handicap (Anpavh), Ousmane Ndoye est sorti de sa réserve. «Les personnes vivant avec un handicap n’ont pas besoin d’aumône mais d’emploi. Tout ce dont on a besoin chez l’homme, c’est l’esprit et l’expérience. Et nous avons ces qualités. Certains parmi nous sont des diplômés. Et d’autres, des anniversaires. Il faut donner de l’emploi aux personnes vivant avec un handicap», a-t-il déclaré. Cependant, il a félicité certains maires de Dakar qui ont recruté plusieurs personnes vivant avec un handicap. Par contre, les maires Apéristes seraient de mauvais exemples.
Sur le projet «d’égalité des chances», Ousmane Ndoye demande au président Macky Sall et à son gouvernement de revoir leur feuille de route. «Ce que nous demandons, c’est plutôt une carte de priorité dans les hôpitaux, dans les bus et autres», dira-t-il, à l’Ambassade de la Chine, lors d’une cérémonie de remise de 22 cantines à usage de commerce et un lot de matériel informatique à l’Association, pour faciliter le démarrage d’un projet de promotion de l’emploi de ses membres. Pour le chef de la diplomatie chinoise à Dakar, Xia Huang, au-delà de la coopération technique et financière, matérialisée par plusieurs réalisations et divers projets sportifs et culturels, l’idée, c’est aussi de donner à cette coopération une dimension sociale et humaine.
Rewmi.com