Les graves déclarations du ministre des transports sur les pertes de Sénégal Airlines : des milliards et des milliards

La compagnie aérienne nationale, Sénégal Airlines, a subi des pertes cumulées de l’ordre de 68 milliards FCFA, a annoncé jeudi à Dakar, Maïmouna Ndoye Seck, ministre du Tourisme et des Transports aériens.

 »Les pertes cumulées de Sénégal Airlines se chiffrent à 68 milliards de francs à côté d’une dette de 60 milliards dont plus de 30 milliards dus à l’Etat et à ses démembrements », a déclaré le ministre.

Elle défendait à l’assemblée nationale le budget de son ministère arrêté pour l’exercice 2016 à 22.880.117.140 FCFA, contre 21.863.741.240 FCFA en 2015, soit une augmentation de 1.016.375.900 FCFA en valeur absolue et 4,65% en valeur relative.
Selon Maïmouna Ndoye Seck, des ‘’démarches sont en cours pour la restructuration financière » de Sénégal Airlines qui fonctionne depuis janvier 2011, mais qui ne dispose plus d’appareil.

‘’Le principal problème de Sénégal Airlines relève du choix pas judicieux des avions et des destinations qui sont retenues sans étude de rentabilité. La conséquence, c’est que, dès la première année, avec des pertes de 24 milliards, Sénégal Airlines avait déjà perdu la totalité de son capital », a indiqué le ministre, révélant au passage que l’Etat est en discussions très avancées avec un repreneur.

1 Comment

  1. Il faut savoir que le pavillon national est une question d’honneur. Vous ne verrez nul part une compagnie nationale d’aviation, de chemin de fer ou de navigation maritime faire des bénéfices. Le reste est une question de souveraineté. Il faut savoir jouer des relations pour avoir un partenaire stratégique. Incompétent votre gouvernement a montré ses limites avec le transfert du hub d’air France pour Abidjan. Après les socialistes avec Abdou Diouf vous voilà entrain de détruire l’honneur du pavillon Sénégal.

Les commentaires sont fermés.